skip to Main Content

En partenariat avec le projet Artl@s, l’association AWARE a lancé en décembre 2017 le projet WAS (Women Artists Shows·Salons·Societies), un programme de recherche sur les expositions collectives d’artistes femmes. L’ambition de ce projet est de constituer un catalogue descriptif et analytique de ces expositions, de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe siècle et d’entamer une réflexion sur leur histoire spécifique, à travers une étude de l’évolution des conditions sociales, culturelles et institutionnelles qui permirent ou rendirent nécessaire la tenue de telles expositions, une analyse des différents niveaux de médiations et d’agencements présents dans ce type d’expositions, ou encore un examen de leur fonctionnement symbolique et de leur réception critique.

Suite au colloque introductif tenu au Jeu de Paume en décembre 2017, le jeudi 14 juin aura lieu une journée sur les expositions collectives d’artistes femmes dans les années 1970 en Europe et Amérique du Nord. Cette journée est accueillie par la Terra Foundation for American Art, 121 rue de Lille, Paris (Auditorium)

Organisation : Hanna Alkema et Catherine Dossin.

Hanna Alkema, historienne de l’art, est responsable des projets scientifiques d’AWARE.

Associate Professor en histoire de l’art contemporain à Purdue University (USA), Catherine Dossin est le vice-directeur d’Artl@s et le co-editeur du Artl@s Bulletin. Ses domaines de prédilection sont la géopolitique du monde de l’art et les transferts culturels à l’époque contemporaine. Elle est l’auteur de The Rise and Fall of American Art, 1940s-1980s: A Geopolitics of Western Art Worlds (Routledge, 2015), ainsi que le co-editeur avec Thomas DaCosta Kaufmann et Béatrice Joyeux-Prunel de Circulations in the Global History of Art (Routledge, 2015), et l’editeur de France and the Visual Arts since 1945: Remapping European Postwar and Contemporary Art (Bloomsbury, à paraitre 2018). https://www.cla.purdue.edu/academic/vpa/ad/directory/?p=Catherine_Dossin

La journée d’études « WAS (Women Artists Shows·Salons·Societies) : expositions collectives d’artistes femmes durant les années 1970 en Europe et Amérique du nord », organisé par le laboratoire de recherche Artl@s (École normale supérieure, PSL, Labex TransferS) et par l’association Archives of Women Artists, Research and Exhibitions (AWARE) avec la collaboration de la Terra Foundation for American Art, constitue la deuxième rencontre d’un programme de recherche sur les expositions collectives d’artistes femmes, après le colloque introductif tenu en décembre 2017 au Jeu de Paume à Paris.

L’ambition de ce projet est de constituer un catalogue descriptif et analytique de ces expositions, de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe siècle et d’entamer une réflexion sur leur histoire spécifique, à travers une étude de l’évolution des conditions sociales, culturelles et institutionnelles qui permirent ou rendirent nécessaire la tenue de telles expositions, une analyse des différents niveaux de médiations et d’agencements présents dans ce type d’expositions, ou encore un examen de leur fonctionnement symbolique et de leur réception critique.

Ce deuxième temps de rencontre s’arrête sur une décennie marquée en Europe et en Amérique du nord par la deuxième vague féministe qui a gagné le monde de l’art. De la mythique expositionWomanhouse (1972) organisée par Judy Chicago et Miriam Schapiro aux événements qui ont marqué l’année 1975, décrétée « Année Internationale de la Femme » par l’ONU, en passant par des expositions plus méconnues qui ont jalonné la décennie, cette journée d’études se propose d’examiner le phénomène des expositions collectives d’artistes femmes dans toute son ampleur et sa diversité.

PROGRAMME DE LA JOURNEE DU 14 JUIN 2018

13H30-14H

ACCUEIL DES PARTICIPANT·E·S

14H-14H15

INTRODUCTION

14H15-14H45

Rachel Warriner (Lecturer, City and Guilds of London Art School), « X12 and WAR: Activism and exhibition in New York, 1970 »

14H45-15H15

Stephanie Crawford (Project Archivist at Rutgers University, Special Collections and University Archives), « Fantastic Realities: “Womanhouse” and the Power of Representation »

15H15-15H45

Alexandrine Théorêt (Doctorante en Histoire de l’art et en sociologie, Université de Montréal / Université Paris 8), « L’exposition “C. 7,500” (1973) comme réplique à la sous-représentation des artistes femmes en art conceptuel »

15H45-16H15

Joséphine Givodan (Doctorante en Histoire de la Photographie, Université Paris Panthéon Sorbonne – ED 441 / HiCSA), « Promouvoir les femmes photographes aux États-Unis dans les années 1970 : le cas des expositions de Margery Mann et Margaretta K. Mitchell au SFMoMA (1975) et à l’ICP (1979) »

16H15-16H45

PAUSE

16H45-17H15

Servin Bergeret (Enseignant en histoire de l’art, École des Beaux-Arts de Beaume, Dijon), « “Grandes femmes petits formats – Micro-Salon 1974. » Une exposition de 99 artistes femmes organisée par la galeriste Iris Clert »

17H15-17H45

Anne-Laure Huet (Masterante en Technologies numériques appliquées à l’histoire, École nationale des chartes), « Le salon de l’Union des Femmes Peintres et Sculpteurs en 1975 »

17H45-18H15

Amparo Serrano de Haro (Lead researcher, Research Group Spanish Women Painters in the 20th Century, Universidad Nacional de Educación a Distancia – UNED-Madrid) & África Cabanillas (Membre du Research Group Spanish Women Painters in the 20th Century, Universidad Nacional de Educación a Distancia – UNED-Madrid), « The image of the woman artist in Spain: 1975 (from the late Franco years to the democratic Transition) »

18H15-18H45

Clélia Barbut (Chercheuse associée au CERLIS et à l’EA Histoire et Critique des arts, Sorbonne Nouvelle / Rennes 2), « “Artfemme”, Montréal, 1975 : un événement charnière pour l’histoire de l’art contemporain, et des féminismes »

18H45-19H

CONCLUSION DE LA JOURNÉE

Informations pratiques :

Les langues du colloque seront le français et l’anglais.

Terra Foundation for American Art

121 rue de Lille, 75007 Paris

Métro : Assemblée nationale 12, Invalides 8, 13

Bus : 63,73, 83, 84, 94

Contact : womenartistsshows@gmail.com

Accès libre dans la limite des places disponibles et sur réservation préalable : formulaire de réservation en ligne.

Back To Top