Français  |   English  

Accueil du site > Séminaire > 2016-2017 : Biennales du Sud > Programme du Séminaire 2016-2017 : Biennales du Sud

Programme du Séminaire 2016-2017 : Biennales du Sud

par Béatrice Joyeux-Prunel

Après quatre années focalisées sur les circulations artistiques transnationales et leur traçabilité (2012-2013 sur les « Périphéries », 2013-2014 sur l’Amérique latine, 2014-2015 sur l’Afrique et 2016-2016 sur les pays arabes), le groupe entame une étude des circulations mondiales dans le cadre des biennales. Les biennales sont étudiées le plus souvent de manière monographique, alors qu’elles constituent un point de vue exceptionnel sur la mondialisation artistique sur plus d’un siècle. Depuis les années 1890, les biennales ont en effet donné le pouls régulier de la scène internationale de l’art, des arts plastiques à la musique et la performance, comme de sa géopolitique – c’est souvent pour sortir d’une situation « périphérique » que des biennales (voire des Triennales et des Quadriennales) furent fondées, de Venise (1895) à São Paulo (1951), Tokyo (1952), Kassel (Documenta 1955), Alexandrie et Lubljana (1955) et même Paris en 1959, Varsovie (1966), Medellín (1968), jusqu’à Istambul (1987), Sharjah (1993) et Shanghai (1996). Tout en invitant des spécialistes qui nous aideront à mieux comprendre l’état actuel de la recherche sur les circulations au sein et entre biennales sur la longue durée, le groupe poursuivra une collecte systématique de catalogues de quelques « Biennales du Sud », Alexandrie (Egypte), Venise et São Paulo, commencée en 2015-2016. Paula Barreiro-Lopez, Pr. invitée du Labex TranferS, en mai juin 2017, et Ana Paula Simioni, Pr. à l’université de Sao Paulo, présente au premier semestre 2016-2017, accompagneront nos travaux.

LE JEUDI, de 13H30 à 16H, Salle de l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine (45 rue d’Ulm, escalier D, 3e étage).

Les séances alternent entre séminaire au sens classique du terme (rencontre avec un chercheur et discussion, lectures et commentaire critique de bibliographie), et "Artlaslab", séances de travail sur données numériques et archivistiques.

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

  • 3 novembre 2016 : ARTL@S’LAB : premiers pas pour travailler la Base de catalogues d’expositions (B. Joyeux-Prunel)

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

  1. 10 novembre 2016 : Les Biennales : une approche géographique. Tatiana Debroux, PostDoc Ville de Paris, IHMC. 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

  • 17 novembre 2016 : ARTL@S’LAB

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 

  • 1er décembre 2016 : ARTL@S’LAB

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 

  • 15 décembre 2016 : ARTL@S’LAB

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

  • 5 janvier 2017 : ARTL@S’LAB (encodage)

 

 La séance se fait en bibliothèque

 

  • 12 janvier 2017 : ARTL@S’LAB

 Bilan d’étape de l’encodage réalisé jusque là

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

  • 19 janvier 2017 : ARTL@S’LAB

 La séance se fait en bibliothèque

 

 

 

 

Le début de la séance portera sur la fin de l’encodage

(date limite pour la validation : 28 janvier 2017).

Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

  • 23 février 2017 : ARTL@S’LAB

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

 Salle de l’IHMC, ENS.

 

  • 9 mars 2017 : ARTL@S’LAB
 
  Salle de l’IHMC, ENS.
 
 
  • 30 Mars 2017 : Documenta et Biennale de Paris (Julie Sissia, Sciences Po Paris).


 la séance se fait en bibliothèque. 

 

 

  Salle de l’IHMC, ENS.

 


  Salle de l’IHMC, ENS.

 

  Salle de l’IHMC, ENS.

 

 

  Salle de l’IHMC, ENS.

  Salle de l’IHMC, ENS.

 

ENS ; 45 rue d’Ulm, Paris. 20 places maximum (sur candidature : écrire àB. Joyeux-Prunel).

8 juin : Salle des Résistatns (1er étage) de 10h à 20 h

Conclusion de la journée : débat avec Paula Barreiro-Lopez (université de Barcelone) et Jacopo Galimberti (univ. de Manchester) - quels récits pour une approche transnationale ?. De 18h à 20h, salle des Résistants. 

9 juin : Salle Beckett (rez-de-chaussée) de 10h à 18h

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0